Amomenti

Blog Livres Ebooks A propos

Stratégies web, permission marketing, marketing 2.0, promotion interactive, Référencement, SEO, Performance Marketing, expérience utilisateur, conception web

5 février 2007

noframes ou pas ?

La balise html noframes permet à l’origine de décrire à un moteur de recherche le contenu d’un site web construit avec des fenêtres (frames). Mais aujourd’hui pour des raisons d’accessibilité et de trouvabilité de l’information, le sites web ne les utilisent plus.

Pourtant, certains référenceurs insèrent une balise noframes pour valoriser des contenus et des liens uniquement destinés aux moteurs de recherche. Spam ou pas spam ?

En effet, même si votre site web n’utilise pas les frames, il est possible d’y trouver une balise noframes. En réalité la page principale est présentée dans une fenêtre unique de taille 100% uniquement pour pouvoir présenter aux robots d’indexation le contenu et les liens présentés entre les balises noframes.

L’objectif est bien sûr de valoriser ces contenus invisibles aux internautes et présenter des mots-clés spécifiques à une logique d’indexation et de positionnement. Alors s’agit-il de spamdexing ?

Techniquement, si la balise noframes sert à présenter le même contenu que celui déjà présent dans votre page d’accueil, on pourrait considérer que la démarche est “honnête”. C’est dans ce sens qu’Olivier Andrieu d’Abondance l’explique. Pourtant, comme cette technique vise à présenter aux moteurs un contenu différent de celui vu par les internautes, je pense qu’il y a tromperie. Cela ne ressemble-t-il pas fort aux “astuces” du référencement 1.0 ? N’est-ce pas là une façon détournée de produire un contenu satellite ?

Reste que les moteurs de recherche comme Google acceptent aujourd’hui cette “technique”. Mais je suis prêt à parier que les moteurs de recherche la détecteront bientôt et ce jour là…

Pour ma part, je pense que seul le contenu (visible par un internaute) doit être un élément d’indexation et que toutes les autres techniques sont vouées à disparaître. Qu’en pensez-vous ?

Catégorie : Référencement |

3 réponses

  1. tuf :

    Je pense que cacher le contenu avec une balise noframe, avec des css, du javascript, du cloaking, c’est pareil. Ce n??est pas une démarche de référencement saine. Ca peut servir à dépanner… Mais visiteur qui arrive sur une page ou ses mots clefs sont bien mise en valeur est plus enclain a rester de toute façon. Pourquoi se compliquer la vie avec des techniques de fourbes pour cacher des mots que le visiteur veut voir… Je dois être un bisounours des fois faut croire. Le vrai problème dans cette histoire, c’est les clients qui veulent se référencer sur des mots qui ne sont pas présent sur leurs sites fait en speed…

  2. Amomenti » Blog Archive » SEO et texte caché - éthique du référencement :: Stratégies web, promotion interactive, Référencement, SEO, Search Engine Marketing, expérience utilisateur, conception web :

    […] On peut donc espérer que les techniques “limites” de certains “référenceurs” professionnels comme l’utilisation détournée du “noframes” (fustigée ici) sera désormais ou prochainement sanctionnée. C’est une bonne nouvelle à la fois pour les pros et pour nos clients qui ont su garder une certaine éthique et la confiance dans notre discours de “référencement durable”. […]

  3. alex de Referencement Blog :

    Bonjour Stéphane,

    Je ne savais pas que cette technique fonctionnait encore.

    Google n’est pas capable de voir qu’il n’y a pas de frames réelles ?

    Cela ne va pas durer longtemps :D

Publiez votre commentaire